L'alternance dans l'enseignement spécialisé


 

Comment fonctionne l’enseignement en alternance dans l’enseignement spécialisé ?

La formation en alternance dans l’enseignement spécialisé est organisée par le décret du 26 mars 2009 portant diverses dispositions en matière d’enseignement en alternance, d’enseignement spécialisé et d’enseignement de promotion sociale ainsi que par l’arrêté du gouvernement de la Communauté française du 15 juillet 2010.

Pour rappel, l’alternance est une autre modalité de formation où un partenariat se noue entre l’école, le patron et l’élève. Il s’agit bien plus que de l’allongement des périodes de stage ; en effet l’alternance implique notamment la signature d’une convention ou d’un contrat par lequel l’élève est formé à l’école pendant deux jours par semaine au plus et en entreprise, pendant trois jours par semaine au moins, où il est rémunéré. L’accès à une formation en alternance, sous « contrat », suppose un degré d’autonomie et de capacité d’intégration.

L’enseignement en alternance peut être organisé, au sein de l’enseignement secondaire spécialisé de forme 3, en phase 3.

Pour pouvoir s’inscrire en alternance dans l’enseignement secondaire spécialisé, l’élève doit cumuler les 5 conditions suivantes :

  • Être inscrit dans l’enseignement spécialisé

  • Avoir atteint la phase 3

  • Avoir suivi le module de préparation à l’alternance

  • Obtenir l’accord du conseil de classe sur l’opportunité d’orienter l’élève vers l’enseignement spécialisé en alternance. En s’appuyant sur le PIA, le conseil de classe atteste que l’élève maîtrise suffisamment les compétences professionnelles et transversales pour s’intégrer en entreprise

  • Souscrire, soit un contrat d’apprentissage de professions exercées par les travailleurs salariés, soit par une convention emploi-formation, soit une convention d’insertion socioprofessionnelle ou toute autre forme de contrat reconnu par la législation du travail et s’inscrivant dans le cadre d’une formation en alternance